Une introduction à IRC

Par David Caraballo (DC-itsme) et Joseph bas (Jolo) version 1,1,2, mise à jour 12/19/97
Revu et corrigé par Michel-Ange Camhi (LeMac), 03/05/98

La version initiale de cette page est disponible sur : <http://www.irchelp.org/irchelp/new2irc.html>
D'autres versions: Español | Français | Deutsch | Ελληνικά | Indonesia | Italiano | Nederlands | Português | Türkce

Sommaire

  1. Qu'est-ce qu'IRC, et comment ca marche?
  2. Quelques détails
  3. Comment discuter, et les principales commandes
  4. Où aller
  5. Les smileys et le jargon d'irc
  6. Quelques conseils
  7. Comment choisir son serveur
  8. Une aide plus détaillée
  9. Avertissement

1. Qu'est-ce qu'IRC, et comment ca marche?

IRC (Internet Relay Chat) fournit un moyen de communiquer en temps réel avec des personnes dans le monde entier. Sous cette appellation sont regroupés divers réseaux (ou "nets") de serveurs d'IRC, les machines qui permettent aux utilisateurs de se relier à IRC. Les plus grands réseaux sont EFnet (le réseau initial d'IRC, comptant souvent plus de 35.000 personnes simultanément connectées), Undernet, IRCnet, DALnet, et NewNet.

D'une façon générale, l'utilisateur (vous) exécute un programme (appelé un "client") pour se relier à un serveur sur un des réseaux d'IRC. Le serveur relaie l'information à et d'autres serveurs sur le même réseau.
Clients recommandés:

Lisez bien l'aide qui accompagne votre client!

Une fois relié à un serveur d'IRC sur un réseau, vous rejoindrez habituellement un ou plusieurs canaux ou "channels" et converserez avec d'autres utilisateurs comme vous à l'intérieur de ces canaux. Sur EFnet, il y a souvent plus de 12.000 canaux, chacun consacré à un sujet différent. Les conversations peuvent être publiques (lorsque chacun dans un canal peut voir ce que vous tapez) ou privées (messages entre seulement deux personnes, qui peuvent ou non être sur le même canal). IRC n'est pas un "jeu", et nous vous recommandons fortement de traiter les personnes que vous rencontrez sur l'IRC avec la même courtoisie que si vous parliez directement (ou au téléphone) avec la personne, le contraire entra”nant parfois des conséquences graves.

[ Sommaire ]


2. Quelques détails

Les noms de canaux commencent habituellement par un #, comme dans #irchelp. Les canaux sont communs à tous les serveurs d'IRC d'un même réseau, c'est pourquoi vous n'êtes pas obligés d'etre sur le même serveur IRC que vos amis. (Il y a également des canaux avec des noms commençant par un & au lieu de #. Ces canaux ne sont pas partagés par tous les serveurs sur le réseau mais existent localement sur ce serveur seulement.)

Chaque utilisateur est connu sur l'IRC par un pseudo ou "nickname" ou (plus souvent) "nick", comme smartgal ou FunGuy. Pour éviter des conflits avec d'autres utilisateurs, le mieux est d'employer un "nick" qui n'est pas trop courant, par exemple, "John" est un mauvais choix . Sur certains réseaux, les nicks
n'appartiennent pas à n'importe qui, ni les canaux. Ceci peut mener à des conflits, aussi, si vous avez un fort sentiment de propriété pour de telles choses, vous préférerez peut-etre des réseaux avec des "services" comme Undernet, DALnet, ou d'autres réseaux plus petits.

Les canaux sont tenus par des opérateurs de canal, ou plus simplement "ops", qui contrôlent le canal en choisissant qui peut le rejoindre (en "bannissant" certains utilisateurs), qui doit partir (en les jetant hors du channel, c'est ce qu'on appelle le "kick"), et même éventuellement qui peut parler (en rendant le canal "modéré")! Les ops du channel ont le contrôle complet de leur canal, et leurs décisions sont ultimes. Si vous êtes banni d'un canal, envoyez un /msg à un op du canal et demandez gentiment d'être réadmis (cf. la commande /who dans la section suivante pour apprendre à trouver des ops). S'ils vous ignorent ou si /who ne donne aucune réponse parce que le canal est en mode secret (+s), allez juste autre part (sur un autre canal) où vous serez plus le bienvenu.

Les serveurs IRC sont dirigés par des administrateurs IRC et régis par des opérateurs IRC, ou "opers". Les opers contrôlent les serveurs eux-mêmes et, sur EFnet et beaucoup d'autres réseaux, ne s'impliquent pas dans des conflits personnels, de canaux, ils ne restaurent pas les ops perdus, etc... Ce ne sont PAS des flics, des "IRC cops".

[ Sommaire ]


3. Comment discuter, et les principales commandes

Les commandes et le texte sont introduits au même endroit, au moyen du clavier . Par défaut, les commandes commencent par le caractère /. Si vous avez un client graphique tel que mIRC pour Windows, on peut exécuter beaucoup de commandes en cliquant sur des icônes avec la souris. Il est, cependant, fortement recommandé que vous apprenez d'abord à saisir au clavier les commandes de base d'IRC. Quand vous saisissez des commandes, attachez une attention particulière aux espaces et à la capitalisation (majuscules, minuscules). Les commandes de base sont communes à tous les bons clients.

Quelques exemples sont donnés ci-dessous. Dans ces exemples, supposez que votre "nick" est "yournick", et que vous êtes sur le canal #coolness.

Votre ami "MaryN" est sur #coolness avec vous, et votre ami "Tomm" est sur IRC mais n'est pas sur un canal avec vous. Vous pouvez appliquer ces exemples en général en substituant les noms appropriés de nick ou de canal.

Ce que vous tapez
Ce qui se produit

/join #coolness
Vous rejoignez le canal #coolness.

/who #coolness
Donne certaines informations sur les utilisateurs qui sont dans le canal.
@ = operateur de canal ("op"), * = operateur IRC ("oper")

bonjour à tous
Tous ceux qui sont sur #coolness voient <yournick> bonjour à tous. (vous n'avez pas besoin de saisir votre propre nick.)

/me est un lapin rose
Tous ceux qui sont sur #coolness voient * yournick est un lapin rose

/leave #coolness
Vous quittez le canal #coolness.

/whois Tomm
Vous obtenez certaines informations sur Tomm ou sur le nick que vous avez tapé.

/whois yournick
Ce sontt les informations que les autres voient sur vous.

/nick newnick
Change votre nick en "newnick"

/msg Tomm salut!
Tomm est le seul à voir votre message (vous n'avez pas besoin d'être sur le même canal pour que ceci marche).

/ping #coolness
Ceci vous indique le délai (aller-retour) qui vous sépare de tout le monde sur #coolness (le temps que mettent les informations pour aller de vous aux utilisateurs de #coolness et pour vous revenir).

/ping Tomm
Ceci vous indique le délai qui vous sépare de Tomm.

/dcc chat MaryN
Ceci envoie à MaryN une demande de session de conversation DCC. MaryN tape /dcc chat yournick pour établir la connexion. La conversation par DCC est plus rapide (sans "lag") et un peu plus sécurisée que par /msg.

/msg =MaryN bonjour!
Une fois qu'une connexion DCC a été établie, utilisez le format de message /msg =nick message pour échanger des messages (remarquez le signe =). Le DCC ne passe pas par les serveurs, ainsi votre conversation n'est pas affectée par les retards éventuels du serveur, les "splits" (bris du réseau), etc...

/help
Ceci fonctionne dans beaucoup de clients. Essayez-le!

/quit bonne nuit!
Vous quittez IRC complètement, avec le message de départ vu par tous: "*** Signoff: yournick (bonne nuit!)".

NOTE: Quand vous n'êtes pas dans un canal, les lignes ne commençant pas par / n'ont aucun effet, et beaucoup de commandes fonctionnent différemment ou pas du tout.

[ Sommaire ]


4. Où aller

Vous pouvez apprendre beaucoup en joignant un canal, en vous contentant simplement d'écouter ou en parlant un moment. Pour les nouveaux venus, essayez ces canaux: #new2irc, #newuser, #newbies, or #chatback [ou le channel francophone #france]. Les canaux suivants constituent des solutions de rechange plus fréquentées : #chat, et #ircbar.

Pour obtenir de l'aide en ligne sur mIRC, essayez #new2mirc ou #mirchelp. Pour des questions générales sur IRC, essayez #irchelp.

Pour former votre propre canal avec le nom #mychannel (si #mychannel n'existe pas déjà), tapez /join #mychannel. Le canal est créé et vous en êtes automatiquement opérateur ("op").

[ Sommaire ]


5. Les smileys et le jargon d'irc

:-) est un visage de smiley, penchez votre tête vers la gauche pour le voir. De même, :-( est un froncement, ;-) est un clin d'oeil, :~~( pleure, alors que:-P est quelqu'un qui tire la langue. :-P ~~ est en train de baver, (-: sourit... à l'envers! etc... . Il y a des centaines de ces smileys.

Voici quelques acronymes communs utilisés dans l'IRC:

Anglais:

brb = be right back (je reviens tout de suite)
bbiaf = be back in a flash (je reviens dans un instant)
bbl = be back later (je reviens plus tard)
TTFN = ta ta for now (suffit pour maintenant)
np = no problem (pas de problème)
IMHO = in my humble opinion (à mon humble avis)
lol = laugh out loud (mort de rire)
j/k = just a joke (c'etait juste une blague)
re = salut de nouveau
wb = welcome back (re)
wtf = what the f--k (hein? quoi?)
RTFM = read the f--king manual (lisez le manuel avant de poser des questions)
rotfl = roll on the floor laughing (écroulé de rire)

[ Sommaire ]


6. Quelques conseils

Etiquette
Taper au clavier tout en majuscules, COMME CECI, est considéré crier et devrait être évité. De même, ne vous répétez pas, n' "inondez" pas le canal avec beaucoup de lignes de texte à la fois. Utilisez la terminologie correcte, par exemple, "canal" ou "channel", et non pas "room" ou "pièce", et "nick", pas "handle".

Quand vous etes dans un canal, suivez l'exemple des ops de ce canal. Si vous les contrariez, vous pouvez vous faire "kicker" (être expulser du channel) du canal de force et être "banni" (interdiction de revenir) du canal. D'autre part, quelques ops de canal ont soif de puissance et peuvent vous kicker ou vous bannir sans raison. Si cela se produit, ou si quelqu'un sur un canal vous tracasse, quittez simplement le canal (/leave #lecanal) -- il y en a des milliers de d'autres.

Déconnecté après un /list?
Si vous vous retrouvez déconnecté quand vous utilisez la commande de /list, essayez de changer de serveur, choisissez-en un proche, ou bien consultez les listes récentes de canaux, disponibles sur le Web à <http://www.irchelp.org/irchelp/chanlist/>.

Harcèlement et attaques
Si quelqu'un vous harcèle ou vous "floode" (vous noie de messages), quittez le canal ou utilisez la commande /ignore. Pour plus de détails, les utilistateurs de mIRC peuvent consulter notre page de protection anti-flood, les utilisateurs d'ircII peuvent taper /help ignore. Il est judicieux de régler votre mode d'utilisateur à +i (invisible) pour éviter les messages non sollicités et le harcèlement-- si vous êtes dans ce mode, seuls les utilisateurs qui sont sur le même canal que peuvent déterminer quel nick vous utilisez.

Si quelqu'un vous déconnecte ou vous fait planter, consultez notre page sur les Dénis de Service ou "Nukes". Vous pouvez également enregistrer et reporter l'abus quand il viole les règles de votre serveur, règles que vous pouvez lire en tapant /motd.

[ Sommaire ]


7. Comment choisir son serveur

Vous êtes maintenant prêt à "chatter" (converser) sur IRC. Les commandes ci-dessus devraient en gros suffire pour des débutants, mais les choses peuvent parfois tourner mal sur IRC.

Les "net splits"
Les réseaux peuvent se diviser à un moment donné, séparant le réseau en deux sous-réseaux distincts, ce qui vous sépare d'une partie des utilisateurs avec lesquels vous parliez. C'est ce qu'on appelle un "net split". Ces "splits" sont souvent relativement courts, quoique fréquents certains jours, en cas de problèmes réseau.

Le "lag"
Un problème très fréquent sur IRC est ce qu'on appelle le "lag" (retard), lorsqu'il y a un retard apparent entre le moment où vous saisissez quelque chose au clavier et le moment où quelqu'un d'autre le lit. Choisir un serveur proche de vous est un bon moyen de diminuer le "lag" . Le retard peut être mesuré par l'utilisation de la commande /ping (voir la section 3. ci-dessus). Une fois que vous trouvez un bon serveur, la commande pour changer de serveur est /server le.nom.du.serveur .

Listes de serveurs
Sur la plupart des clients, taper /links donne une liste de serveurs sur votre réseau courant. Utilisez cette commande avec parcimonie, pas plus que deux fois de suite, ou vous pourriez être confondu avec un fauteur de trouble ("link looker").

Ping? Pong!
Utilisateurs de mIRC: Ping? Pong! dans la fenêtre Status signifie juste que votre serveur vous a "pingé" afin de s'assurer que vous étiez encore reliés, et votre client a automatiquement répondu avec un pong. Ne vous inquiétez pas de cela.

Rappel sur les conversations DCC
La commande /DCC chat peut être employée pour établir une connexion point-à-point qui évite le "lag" et ne sera pas interrompue par un "net split"! Consultez la documentation de votre client pour vérifier l'utilisation de cette commande. Dans la plupart des clients, vous pouvez installer une connexion DCC chat lorsque les deux parties tapent /DCC chat nick_de_l_autre_personne. Pour parler via cette connexion, tapez /msg =nick votre message (remarquez bien le signe =). Dans mIRC, vous pouvez également commencer une session DCC chat en sélectionnant le menu DCC et l'item Chat dans la barre de menu, puis en entrant le nick de l'utilisateur avec qui vous souhaitez converser. Une fenêtre s'ouvre alors pour cette session.

[ Sommaire ]


8. Une aide plus détaillée

Pour de plus amples informations sur ces sujets, ou sur d'autres commandes, visitez le site Web
<http://www.irchelp.org>. Là vous pourrez trouver beaucoup de fichiers d'aide, tels que:

Sur ce site Web vous trouverez également des informations plus avançées sur les clients IRC spécifiques, dont:

Vous cherchez d'autres clients? La source la plus complète de clients est l'archive ftp d'Undernet ou l'archive WWW d'Undernet. Les clients sont classés en groupe selon le système d'exploitation tels que Windows, Macintosh, DOS, Amiga, Java, etc...

Le client mIRC contient également d'excellents fichiers d'aide intégrés par Tjerk Vonck (mirc@dds.nl). Choisissez Ircintro.hlp à partir du menu d'aide.

[ Sommaire ]


9. Avertissement

Les scripts IRC sont des ensembles de commandes que votre client exécutera. Beaucoup de scripts bien par ailleurs ont été hackés de sorte que si vous les chargez, vous puissiez sérieusement compromettre votre sécurité (quelqu'un peut entrer dans votre compte ou sur votre ordinateur, effacer tous vos fichiers, lire votre courrier, etc.). En outre, vous rencontrerez peut-être des fauteurs de trouble qui essayent d'envoyer des virus et d'autres choses dangereuses aux utilisateurs d'IRC . Exactement comme dans la vie réelle, n'acceptez rien d'un étranger. Il y a eu beaucoup d'incidents de ce type, pas simplement quelques uns. N'exécutez pas jamais un script à moins que vous sachiez ce que chaque ligne fait, pas même si il vous est donné par un ami, car votre ami peut ne pas avoir l'expertise nécessaire pour détecter les "chevaux de Troie" cachés et insidieux.

Le DCC Get automatique est une très mauvaise idée ! Une fois que vous validez cette option, vous êtes potentiellement sujet à des dangers allant de la déconnexion de votre serveur jusqu'à céder à quelqu'un d'autre contrôle de votre ordinateur. Un certain nombre de gens ont rencontré de sérieux problèmes en raison de la configuration de l'obtention automatique de fichiers par DCC (DCC autoget).

[ Sommaire ]


Merci à FreeSoft, à prysm, à hershey, à tortue (turtle), à Ariell,et aux autres ops d'#irchelp sur EFnet pour leurs nombreuses et utiles suggestions.

Maintenant que vous avez lu ce guide pour le débutant, venez sur l'IRC et appréciez! Si vous souhaitez en apprendre plus, consultez les nombreux documents sur la Home Page d'#IRChelp.

navbar

Copyright © 1996,1997 Joseph Lo and many others.